Accueil VASL / La belle époque / Acadian Beaumont 1963

Acadian Beaumont 1963

Par Jean-Marc Bourdages

Un bien bel héritage promis à Roch Gagnon d’Alma, de la part de ses tantes Yvonne et Cécile Gagnon…

Nous sommes en 1963 à Hébertville-Station, les deux demoiselles Gagnon tiennent magasin sur la rue principale, Magasin Théodore Gagnon. On y achète vêtements, tabac, cigarettes, liqueurs, bonbons à la livre et autres articles courants dans un petit magasin général de l’époque.

Roch à déjà 5 ans et il va à chaque fin de semaine avec son père rendre visite à ses tantes.   Ses tantes l’aiment beaucoup et il se fait gâter un peu avec des bonbons et de la liqueur.

En cette année 1963, Cécile et Yvonne achètent une nouvelle auto, une Acadian Beaumont de l’année, chez Duchesne Auto Ltée d’Alma.

Roch la trouve vraiment belle, blanche avec l’intérieur rouge et son moteur 6 cylindres de couleur orange. A partir de ce moment s’établi un lien entre l’Acadian et Roch, il se voit au volant quand il sera plus grand…

DSC01958

C’est tante Yvonne qui conduit l’Acadian vers Alma pour faire les achats de bonbons à la livre chez Cash & Carry. Aussi avec son père et ses tantes il y a le pèlerinage annuel au Lac Bouchette. L’auto ne sert pas beaucoup en dehors de ça.

Roch a 8 ans et lors de la randonnée vers le Lac Bouchette, sa tante Yvonne lui dit en confidence: «Un jour elle sera à toi». À partir de ce moment, le rêve devient plus fort, et en quelques occasions jusqu’à l’âge de 15 ans, Roch amène quelques copains chez ses tantes pour leur montrer l’Acadian de ses rêves.

Après le décès de tante Yvonne, celle qui conduisait l’auto, tante Cécile au cours de l’année 1985 demande à Roch de passer son permis de conduire, l’auto ne sert plus.

Il est temps de passer l’héritage… Et il était temps qu’il passe son permis de conduire, à 31 ans pensez-donc!

Roch n’était pas pressé de conduire, il attendait sa voiture de collection : Une Acadian Beaumont de 1963 avec 14,000 milles au compteur, 608 milles en moyenne au cours des 23 années d’utilisation de l’auto.

Elle demeurera une auto de collection, Roch l’utilisant l’été pour le loisir sur de courtes distances, aller à la crème molle, au ciné-parc, mais restons discret…

L’Acadian affiche actuellement 19,000 milles au compteur, 5,000 milles depuis sa prise de possession il y a 30 ans, mais ça c’était avant qu’il devienne membre du VASL.

Maintenant avec un moteur remonté à neuf il peut se permettre de rouler en confiance avec les copains.

Dans son garage Roch affiche une page du journal Le Lac-St-Jean lors de sa participation au RPM 2ième édition en août 1985, de même qu’une exposition aux Galeries Lac-St-Jean en juillet de la même année.

Lors du lacement des modèles 2013 et du 60ième anniversaire de chez Duchesne Auto Ltée en octobre 2012, l’Acadian 1963 de Roch était présente en façade de l’édifice à la demande des propriétaires. Une photo prise lors de la vente de l’auto en 1963 est exposée au mur du bureau du directeur des ventes.

Roch Gagnon aime les objets usuels du passé, il est toujours à l’affût de trouvailles pouvant rejoindre sa collection, c’est un de ses passes temps, après sa passion pour la pêche.

IMGP3061

Roch, je me souviens lors de d’une balade par un beau dimanche octobre en route vers Roberval, je t’avais dans la mire de mon rétroviseur et je trouvais que c’était un bien belle Acadian que tu conduisais.

Salut Roch et bonne route!

Laisser un commentaire

Merci à nos partenaires !

_______________________________________ Platine _______________________________________


_________________________________________ Or _________________________________________

_______________________________________ Argent _______________________________________

Top