Accueil VASL / Uncategorized / DES MOPAR À SAINT-LIBOIRE!

DES MOPAR À SAINT-LIBOIRE!

Par Rudy Jodoin, journaliste pour VASL

Saint-Liboire est un village reconnu pour vendre de l’essence à des prix dérisoires. C’est donc un lieu de choix pour des passionnés, qui en profitent pour se rassembler sur un vaste terrain derrière l’Hôtel Laliberté, chaque année, pour exposer leurs voitures MOPAR qui sont tout sauf frugales.

Bien que la météo de ce samedi 3 août n’était pas des plus clémentes, il n’en reste pas moins que ça n’a pas suffi à décourager les collectionneurs qui se comptaient par centaines. «On parle ici d’un rassemblement de 400 voitures sur un beau site champêtre », peut-on lire sur le site Internet du club Canadian Mopar Owners Association (C.M.O.A.) . Sur les lieux de l’exposition, on retrouve plusieurs voitures anciennes, mais aussi, quelques voitures récentes que le club Challenger a amenées à Saint-Liboire. «C’est un club qui est très fort et qui est très impliqué dans l’organisation. C’est la partie moderne de ce rassemblement-là, qui sinon, rejoint surtout des personnes qui ont des plus vieilles voitures », lance le chroniqueur automobile et ancien invité d’honneur du rassemblement, Antoine Joubert. On retrouve aussi quelques kiosques de marchands aux puces où l’on peut acheter des pièces de voitures MOPAR pour vous aider à compléter la restauration de votre véhicule. Le dimanche 4 août se tient également une remise de prix. « Il y a beaucoup de gens qui viennent pour ça, ils veulent repartir avec le trophée et sont fiers de leur machine », souligne M. Joubert.

Une soupe à l’alphabet

Mais que veut dire MOPAR? Il s’agit en fait d’une contraction de « motor parts », mais cette contraction désigne aussi l’ensemble des véhicules Fiat Chrysler Automobiles (FCA). En d’autres termes, ce sont les véhicules des constructeurs automobiles tels que American Motors Corporation (AMC), Chrysler, Dodge, Jeep, Plymouth et bien d’autres qui sont exposés sur place.

Des heures de route pour venir exposer!

Au milieu de la masse de voitures MOPAR, se trouvait un Dodge Dart Sport 1973 d’un rouge si voyant qu’il aurait probablement fait de l’ombre à un camion de pompier. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, son propriétaire venant de la ville de Québec n’est pas venu dans l’objectif d’exposer sa voiture. « L’idée n’était pas de venir exposer, mais plutôt de voir d’autres voitures qu’on ne voit pas souvent », lance le propriétaire de la Dart, Sébastien Alexandre.  M. Alexandre dit apprécier les voitures MOPAR, puisqu’elles se distinguent plus dans la masse. « MOPAR, c’est unique. Quand tu arrives dans une exposition, c’est rare qu’il va y en avoir deux pareilles », explique ce dernier.

Un peu plus loin devant le Dart rouge flamboyant, se trouvait un Plymouth Duster bleu de l’année modèle 1974. En s’approchant de la voiture, on pouvait lire sur la fiche descriptive que son propriétaire venait du Saguenay, plus précisément de Jonquière! « Ma première auto, c’était une MOPAR. Je suis toujours resté là-dedans. (…) Je viens ici parce que c’est une exposition où il n’y a que des voitures MOPAR! C’est un endroit où l’on rencontre des gens qui partagent les mêmes goûts », lance le propriétaire de la Duster, Georges Gravel. Il s’agit de la deuxième fois que M. Gravel vient exposer sa voiture à Saint-Liboire. Il apprécie l’impression de faire partie d’une grande famille en venant prendre part à l’exposition. 

Une survivante!

Ceux qui connaissent les véhicules MOPAR s’entendront pour dire que généralement, ce sont des voitures plus chères à restaurer que des Ford ou des Chevrolet, entre autres, à cause de la rareté des pièces. On ne peut donc pas s’empêcher de contempler une voiture MOPAR complètement restaurée sachant la somme qui a dû être investie. Certaines voitures sur le site valaient près de 100 000$! Cependant, ce ne sont pas toutes les voitures qui sont restaurées. C’était le cas d’une rare Dodge Charger Daytona 1970 fabriquée à environ 500 unités, une véritable pièce de collection! Cette voiture avait été remisée dans une grange au Massachusetts pendant plusieurs dizaines d’années pour en être ressortie il y a deux ans et finalement, exposée ici, à Saint-Liboire. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette voiture n’était pas dans un état parfait. Pourtant, cela fait bien le bonheur d’Antoine Joubert. « Je trouve ça dommage d’arriver dans des expositionset que toutes les voitures sont plus belles que des neuves. Moi j’aime ça aller voir un peu d’histoire dans des bagnoles. Quand tu tombes sur des survivantes comme ça, tu ne restaures pas ça », s’exclame-t-il en parlant de la Daytona.

La convention MOPAR de Saint-Liboire ne peut pas prétendre être l’exposition la plus imposante ou celle où l’on retrouve la plus grande qualité de voitures. Néanmoins, si vous aimez le moindrement les MOPAR de toutes sortes, vous serez charmés par ce rassemblement. Bien qu’il ne dure que deux jours, il réunit des voitures anciennes de toutes les générations sur un site entouré de champs dans une ambiance sereine où des passionnés de voitures MOPAR discutent entre eux des raisons qui les amènent ici. 

Merci à nos partenaires !

_______________________________________ Platine _______________________________________


_________________________________________ Or _________________________________________

_______________________________________ Argent _______________________________________

Top